Espace enseignants

Informations santé

INFO DERNIÈRE MINUTE

Mise à jour le 11/03/2022

A partir du 14 mars, la présentation du pass vaccinal et le port du masque ne seront plus exigés pour accéder à nos séjours.

Pour nos séjours à l'étranger, nous vous conseillons de consulter avant votre départ le site officiel de la destination et de vous référer à la fiche produit.

Le port du masque reste obligatoire dans les transports collectifs à partir de 6 ans.

 

 

 

 

LE DISPOSITIF COLO COVID-19

 

Afin de protéger le plus grand nombre, nous recommandons aux parents de dépister leur enfant par test PCR ou Autotest de moins de 48h avant le séjour de leur enfant.

Faire équipe

- Des équipes formées à appliquer et à expliquer le protocole sanitaire aux plus jeunes.
- Un Référent covid présent sur chaque séjour pour accompagner et rassurer.
- Des modules e-learning mis à jour régulièrement à disposition des équipes tout au long de la saison.
- Prise de température possible sur tous nos séjours et accompagnement des équipes par le médecin du groupe.

Adopter les bons réflexes

- Le port du masque obligatoire pour tous les adultes et les enfants de plus de 6 ans.
- Une mise à disposition de distributeurs de gels hydro-alcooliques.
- Une sensibilisation aux gestes barrières par un affichage systématique et ludique dans nos locaux.
- Des process sanitaires clairs et précis pour l’accueil de vos enfants et adolescents.

Repenser nos espaces de vie

- Une désinfection régulière des transports.
- Un aménagement des espaces collectifs pensé pour limiter les regroupements.
- Des temps de repas repensés avec un lavage des mains renforcé et des tablées avec un nombre d’enfants limité.
- Un nettoyage approfondi et une aération fréquente des chambres et des parties communes.

Tisser des liens en toute sécurité

- Une attention particulière portée à la santé, mais aussi à la sérénité des enfants.
- Des jeux et des veillées adaptés pour limiter les contacts entre les jeunes.
- Une désinfection du matériel sportif et pédagogique entre chaque activité.
- Une organisation des activités par petits groupes.


 

QUE SE PASSE-T-IL EN CAS DE SUSPICION DE COVID-19 AVANT LE DÉPART ?

La personne est identifiée comme un "cas contact à risque*"

> Accueil possible quelque soit le statut vaccinal si : 

- La personne a été déspistée négative (autotest, test TAG ou RT-PCR) à J-2 après le contact.

- Si le J-2 est pendant le séjour, le test sera à réaliser sur place. 

*Personne ayant eu un contact direct avec un cas confirmé sans mesure de protection (masque) soit en vivant sur le même lieu, soit en ayant eu un contact à moins de 2m en face à face, soit en ayant partagé un espace confiné pendant environ 15 minutes.

 

 

La personne présente des symptômes évocateurs*

> Accueil possible si :

- La personne a été dépistée négative par  test TAG ou RT-PCR ;

- Il n’y a plus de symptômes et plus de fièvre au moins 48h avant le début du séjour. ;

*Survenue brutale d’un ou plusieurs des signes cliniques suivants : infection respiratoire aiguë avec fièvre (>37,9°C), fatigue inexpliquée, douleur musculaire inexpliquée, maux de tête inhabituels, diminution ou perte du goût ou de l’odorat, diarrhée, altération de l’état général. Une rhinite seule n’est pas considérée comme un symptôme évocateur de Covid-19 (nez qui coule, reniflement).

La personne a été dépistée positive à la covid-19

> Accueil possible pour les mineurs de moins de 12 ans, quel que soit leur statut vaccinal, et pour les personnes de + de 12 ans, avec un schéma vaccinal complet si:

     - La personne a été dépistée négative par test TAG ou RT-PCR, réalisé au 5ème jour  et n’a pas de symptômes depuis 48h ;

OU

La personne est isolée depuis 7 jours pleins.

> Accueil possible pour les personnes de + de 12 ans, non vaccinées ou avec un schéma vaccinal incomplet si :

- La personne a été dépistée négative par test TAG ou RT-PCR, réalisé au 7ème jour et n’a pas de symptômes depuis 48h ;

OU 

La personne est isolée depuis 10 jours pleins.

Pour la plupart des séjours à l’étranger, un test RT-PCR négatif est demandé systématiquement pour rentrer sur le territoire du pays de destination. Les compagnies aériennes peuvent par ailleurs imposer des conditions plus strictes.

 

QUE SE PASSE-T-IL EN CAS DE SUSPICION DE COVID-19 PENDANT LE SÉJOUR ?

La personne est cas contact à risque. 

> Quel que soit son âge ou son statut vaccinal, la personne se fait tester à J-2 après le contact avec la personne confirmée positive à la covid-19 (autotest, test TAG ou RT-PCR).

- En cas de résultat négatif, elle peut poursuivre les activités. 

- Si le test est positif, la personne s'isole dans la chambre prévue à cet effet et porte un masque chirurgical jusqu'à son rapatriement. 

Pour les enfants, un animateur reste disponible pendant toute la durée de l'isolement. Des jeux sont mis à disposition de l'enfant. 

*Personne ayant eu un contact direct avec un cas confirmé sans mesure de protection (masque) soit en vivant sur le même lieu, soit en ayant eu un contact à moins de 2m en face à face, soit en ayant partagé un espace confiné pendant environ 15 minutes.

 

La personne est dépistée positive.

- La personne s’isole dans la chambre prévue à cet effet;

- Les lieux collectifs et la chambre sont désinfectés ;

- En cas de symptômes évocateurs, un médecin est consulté pour confirmer la suspicion de covid ;

- Sauf avis médical contraire ou contrordre des autorités sanitaires, la personne est rapatriée à son domicile, et respecte l’isolement prescrit.

 

Pour les enfants, un animateur reste disponible pendant toute la durée de l’isolement. Des jeux sont mis à disposition de l’enfant.

 

Pour la plupart des séjours à l’étranger, un test RT-PCR négatif est demandé systématiquement pour rentrer sur le territoire français. Les compagnies aériennes peuvent par ailleurs imposer des conditions plus strictes. Si ces conditions ne sont pas remplies, le retour sera reporté. Pour les mineurs, un accompagnant restera présent sur place jusqu’au retour de l’enfant auprès de ses parents.

QUE SE PASSE-T-IL EN CAS DE SUSPICION DE COVID-19 APRÈS LE SÉJOUR ?

La personne est dépistée positive.

- Une fois dépistée positive, la personne est prise en charge par les autorités de santé. Ces dernières sont les seules habilitées à mener l’enquête de traçabilité et à contacter les personnes cas contact.

L’organisateur du séjour de vacances n’est pas nécessairement informé de ces cas par les autorités sanitaires.

 

FAQ:

 

 

Le personnel Tootazimut est-il vacciné ?

En tant qu'employeur, nous ne pouvons pas rendre la vaccination obligatoire pour nos équipes. En revanche, il leur est fortement recommandé de se vacciner et de procéder à un test PCR avant le séjour.

Mon enfant doit-il porter le masque en permanence ?

Le port du masque n'est plus obligatoire sur nos séjours. Il demeure néanmoins requis pour les transports collectifs, à partir de l'âge de 6 ans."

L'assurance prend-elle en charge les annulations pour cause de covid-19 ?

Tootazimut ne pourra pas accueillir votre enfant si celui-ci est en période d'isolement suite à un dépistage positif à la covid-19. Si vous avez souscrit à l'assurance complémentaire Pack Assurances mutirisques optionnel, vous devrez vous mettre en relation avec l'assurance afin d'établir une demande de remboursement du séjour de votre enfant. 

Si pendant le séjour, votre enfant est dépisté positif à la covid-19, il devra être rapatrié le plus rapidement possible à son domicile ou isolé. Les frais de rapatriement ou d'isolement sont pris en charge par notre assureur, conformément au contrat Mutuaide, que vous ayez ou non souscrit l'assurance complémentaire. Pour en savoir plus sur nos garanties d'assurance, vous pouvez consulter la page Assurances

Mon enfant est cas contact à risque, peut-il se rendre sur le séjour ?

Votre enfant n'est pas soumis à une période d'isolement, et peut donc se rendre sur le séjour si le test réalisé à J-2 après le contact est négatif. Si le J-2 est pendant le séjour, merci de prévenir les équipes afin qu'elles organisent le dépistage de votre enfant.

Comment seront pratiqués les autotests ?

En cas de nécessité, les autotests seront réalisés par les jeunes de + de 12 ans, sous la supervision de l’assistant sanitaire ou du directeur. Pour les plus jeunes, les autotests seront réalisés prioritairement par des professionnels de santé, ou par l’assistant sanitaire du séjour, avec l’appui du médecin de notre association